Retour au menu  

Séance groupe II n° 11 du 21/01/2013
Photofiltre 7 : Sélection, réglages et filtres
Préambule
Téléchargez l'image suivante et mettez-la sur votre Bureau : paysage.jpg
Ouvrez Photofiltre 7 puis l'image "paysage.jpg"

I La sélection

Rappelons que la sélection, en traitement d'images comme en traitement de texte, est un geste très important, car toute action qui suivra va s'appliquer à  la sélection en cours.
Par défaut, la sélection est une zone pointillée de forme rectangulaire que l'on obtient en cliquant en un point de l'image et en déplaçant la souris en diagonale, puis en relâchant la pédale.
Que faire avec la sélection ?
Lorsque cet espace est défini, on peut faire un copier ou un couper de la zone. Avec un copier, la partie d'image est mise en mémoire cache pour être collée plus tard. Si l'on fait un couper, cette même mise en mémoire a lieu mais la partie d'image sélectionnée disparaît. Elle laisse apparaître un rectangle de la couleur de l'arrière plan (visible au sommet de la palette de retouches, à droite).
Dans la zone sélectionnée, on peut aussi faire varier le contraste, la luminosité, la teinte, la saturation, la correction gamma etc.
Pour supprimer une sélection devenue inutile, on fait soit Echap, soit Ctrl+D (D comme Désélectionner).
Forme de la sélection
La sélection est rectangulaire par défaut mais elle peut très bien prendre d'autres formes géométriques. Voir par exemple dans la barre de menus : Sélection/Changer la forme. Essayez d'autres formes de sélection, sans sélection en cours : Ellipse, triangle, coins arrondis etc.
Vous pouvez aussi changer la forme de sélection dans la barre de retouches, à droite, l'outil Sélection étant activé.
On peut aussi sélectionner en utilisant des formes pré-enregistrées : Sélection/Charger une forme. Choisir la forme désirée, puis Ouvrir. La sélection va apparaître sur votre image et vous pourrez alors y appliquer n'importe quelle action.
Rapport hauteur-largeur
On peut aussi imposer un rapport voulu à la sélection. Exemple : 4/3. Cela permettra par exemple de préparer une photo pour la mettre dans un cadre, dont le rapport largeur/hauteur est défini et fixe.

Exercice
: Avec l'image ouverte (paysage.jpg), entraînez-vous à faire des sélections différentes (formes et rapport hauteur-largeur). Défaites avec Ctrl+D ou touche Echap


II Les réglages
Dans la barre de menus déroulants, une rubrique s'appelle "Réglage". Ouvrons-la.
Quatre commandes sont à essayer librement : Niveaux automatiques, Contraste automatique, Renforcer les tons sombres, Renforcer les tons clairs. Ces commandes donnent parfois de bons résultats. Mais souvent, il vaut mieux régler manuellement.
Les réglages sont au nombre de cinq :
1- Luminosité
Lorsque le sujet est un peu trop clair ou trop foncé vous pouvez augmenter ou diminuer la luminosité. Un rajout de muminosité a tendance a affadir le sujet. Il faut alors rajouter une pincée de contraste.
2- Contraste
Jouer sur le contraste revient à augmenter les tons sombres et à diminuer les tons clairs. A utiliser avec précaution.
3- Teinte
Le réglage de la teinte consiste à déplacer les couleurs dans le spectre visible (ou arc-en-ciel), une couleur rouge peut devenir verte par exemple. Il ne faut pas en abuser mais cela peut permettre de modifier légèrement la couleur dominante d'une photo (corriger une dominante verte de certains appareils)
4- Saturation
Le réglage de la saturation consiste à augmenter ou, à diminuer l'intensité  de la couleur. Un bleu terne peut devenir bleu vif par exemple. Par conséquent, en augmentant la saturation, l'image devient plus colorée, et, en la réduisant, l'image va perdre de la couleur et tendre vers les niveaux de gris. On peut très bien obtenir une image en nuances de gris en mettant la saturation à zéro.
5- Correction gamma
En cas de mauvaise exposition, vous obtenez une image sous-exposée ou surexposée. Pour corriger ces défauts, la fonction la plus adaptée est la correction gamma. Cela ressemble à un réglage de la luminosité, mais utilise un algorithme plus complexe. Les tons sombres et clairs sont très peu modifiés alors que les tons moyens le sont davantage. Cette méthode garantit un ajustement optimal en préservant les ombres et les reflets. Avec la correction gamma, on peut obtenir facilement un effet de nuit.

  -Lorsque vous voulez modifier une image, commencez toujours par créer une copie. Pour cela faites Image/Dupliquer. Vous travaillerez ainsi sur un double de l'image et l'original sera préservé.
  -Si vous voulez travailler sur tous les réglages à la fois, choisissez Réglage/Personnalisé. Cochez "Aperçu direct" et vous verrez ainsi l'effet produit par vos réglages. Si l'effet produit ne vous convient pas, cliquez sur "Réinitialiser"
 -Il est intéressant de cocher la case "Aperçu direct" pour obtenir sur le champ l'effet désiré.

Exercice
: Entraînez-vous à modifier les cinq réglages sur l'image ouverte (paysage.jpg). Défaites à chaque fois la modification avec la flèche Défaire (demi-tour à gauche)

III Les filtres

 Cliquez sur le menu Filtre. A partir de là, un certain nombre de sous-menus apparaissent, que vous allez essayer à votre guise, puis les défaire à l'aide de la touche Annuler (flèche tournant à gauche, permettant de remonter dans l'historique, qui est réglable en nombre d'actions). Il existe plus de soixante-dix  filtres avec Photofiltre 7.
Par exemple, au paysage de lac sur lequel vous travaillez, vous pouvez rajouter un effet d'ondulation sur l'eau. Mais n'oubliez pas qu'une photo doit avant tout être sincère et qu'il ne faut pas forcer les effets. Certains reporters abusent des images aux couleurs poussées, pour les rendre plus "accrocheuses".

Photomasque permet d'obtenir des effets intéressants : insérer une image dans une forme pré-existante : étoile, trou de serrure, bulles, etc..


Voir ci-dessus un exemple de Photomasque


Exercice : Téléchargez et enregistrez sur votre Bureau la photo suivante : souris1.jpg. Ouvrez-la avec Photofiltre 7.
Dupliquez l'image pour travailler sur sa copie. Ne touchez plus à l'original.
Cette image est beaucoup trop sombre, comme éclairée par un dernier rayon de soleil à la tombée du jour.
En utilisant un des 5 réglages étudiés (essayez-les tous puis réinitialisez), retrouvez une image la plus correcte possible. Enregistrez-la sur le Bureau sous le nom "souris2.jpg"
En utilisant un des filtres, mettez-lui un cadre en relief d'épaisseur 10.
En n'agissant que sur la souris de l'image, donnez une impression de mouvement de descente rapide du petit rongeur  avec un Flou de mouvement niveau 1.
Donnez à l'image une définition de 800 px de large. Enregistrez-la sous le nom "souris3.jpg" dans un fichier très proche de 80 Ko.