Retour au menu  

Séance groupe II n° 26  du 24/06/2013
Partitionner son disque sous Windows7

I Remarques préliminaires


Le découpage d'un disque dur en plusieurs éléments (ou partitions) est pratique pour organiser dossiers et fichiers et les protéger contre d'éventuelles pertes de données.
En fractionnant votre disque dur en plusieurs partitions, vous disposez alors de plusieurs espaces, que vous pourrez utiliser à votre façon pour trier vos données.
Vous pouvez ainsi réserver une partition pour votre système et vos logiciels et une autre pour vos documents. Si votre disque dur a une capacité de plusieurs centaines de gigaoctets, vous pouvez créer des partitions pour regrouper vos images, vos fichiers vidéo, vos fichiers musicaux. Si vous êtes plusieurs à utiliser la même machine, vous pouvez même attribuer une partition à chaque utilisateur.
Windows 7 sait partitionner un disque dur, même s'il contient des données et ce, sans risque pour elles. Il vous permet ainsi de réduire la taille d'une partition, d'en créer de nouvelles, d'augmenter leur taille, etc.
 
Pas besoin  d'utiliser un logiciel tiers même si c'est tout à fait possible d'effectuer le partitionnement avec GParted par exemple (logiciel gratuit), comme nous le faisons sous Linux ou Windows XP.

Important :
1- Avant de réduire le volume d'une partition pour en créer une autre, il est judicieux de la défragmenter et d'optimiser son contenu pour libérer la fin de la partition, permettant ainsi la réduction du volume.
2- Il est bon de savoir que le nombre de partitions principales et étendues d'un disque physique est limité à 4 au total. Si le nombre de 4 partitions principales est atteint, il est impossible d'en créer une autre. La seule solution consiste à supprimer une partition principale après en avoir sauvegardé les données, créer à sa place une partition étendue, et créer à l'intérieur de cette partition étendue un ou plusieurs disques logiques.

II Procédure initiale


 Menu Démarrer > Clic droit sur Ordinateur (Poste de travail) > Gérer
Ou bien :    Menu Démarrer > Panneau de configuration >> Outils d'administration >> Gestion des disques
Vous êtes dans la gestion de l'ordinateur. Cliquez sur Gestion des disques qui se trouve dans la catégorie Stockage du volet de gauche.

-Sur la page qui s'ouvre, apparaît la radiographie de votre ou vos diques durs.
Si vous n'avez qu'un disque, il figure sur la première ligne et est appelé "Disque 0".
Si vous en avez un deuxième, il est représenté sur la deuxième ligne et s'appelle "Disque 1"
Les partitions cachées, invisibles dans "Ordinateur", apparaissent ici. Des quantités d'autres renseignements sont disponibles :
-Partition principale, partition étendue, lecteur logique (avec des couleurs différentes : bleu foncé pour la partition principale))
-Capacité du disque, espace occupé, pourcentage libre
-Système de fichiers (formatage en FAT32, NTFS,..)

En cliquant droit sur une partition, celle-ci devient striée et une série d'actions possibles apparait. L'action qui nous intéresse en premier lieu est "Réduire le volume" (Non disponible sous Windows XP). En effet, pour créer une partition supplémentaire, il faut souvent en réduire une déjà existante pour récupérer de l'espace.

III Réduction d'une partition existante

-Clic droit sur la partition à diviser, puis "Réduire le volume..."

-Une fenêtre apparaît  et vous demande de quel espace vous souhaitez réduire votre partition. Inscrivez cette taille en Mo (1000 Mo = 1 Go), puis Réduire.

Attention : La réduction d'une partition est limitée à l'espace ne contenant pas de fichiers systèmes non déplaçables. Une bonne défragmentation/optimisation préalable est souhaitable.

-Suivez ensuite les consignes données par l'ordinateur : l'outil déplace les fichiers qui pourraient encore se trouver dans l'espace supprimé, puis réduit la partition. A la place, il installe un espace "non alloué" dans lequel nous allons pouvoir établir notre nouvelle partition.
-Relancez l'ordinateur pour qu'il prenne en compte la nouvelle disposition.

IV Création de la nouvelle partition

-Revenez dans le gestionnaire de disques. Le nouvel espace non alloué doit apparaître. Cliquez droit dessus et choisissez "Nouveau volume simple"
-Un assistant apparait : "Création d'un volume simple". Cliquez sur Suivant.
-Choisissez la taille de la nouvelle partition désirée. Vous pouvez occuper tout l'espace restant. Cliquez sur Suivant.
-Choisissez la lettre à attribuer à la nouvelle partition, parmi celles proposées. Cliquez sur Suivant.
-Choisissez le système de fichiers qui sera mis en place au moment du formatage (NTFS recommandé sous Windows 7). Cochez la case "Effectuer un formatage rapide". Ne touchez pas aux autres paramètres.
-Cliquez sur Suivant, puis cliquez sur Terminer.
-Patientez pendant le formatage.
Votre partition est prète à être utilisée. Elle doit apparaître dans "Ordinateur".

V Exemple de partitionnement avec deux disques durs



VI Lors d'une défragmentation, comment déplacer des fichiers non déplaçables

Ces fichiers, qui ne sont pas touchés lors d'une défragmentation sont :
1 _ La capacité de la corbeille
2 _ Le fichier Hyberfil.sys (La veille prolongée)
3 _ Les fichiers de la restauration système.
4 _ Le fichier Pagefile.sys (La mémoire virtuelle)

Pour les désactiver sous xp (presque pareil sous les autres système windows) :

Corbeille
Clic droit sur la corbeille >>Propriétés >> Sélectionner le lecteur que l'on veut défragmenter >> Bouger le curseur sur 0%

Hyberfil.sys
- soit en passant par la gestion d'alimentation et en désactivant la veille prolongée,
- soit dans Démarrer/exécuter, et en entrant la commande suivante  cmd /k powercfg /H off

Restauration système
Propriété système >> Restauration du système >> désactiver la restauration du système sur tous les lecteurs

Pagefile.sys
Propriétés système >> avancé >> Paramètres >>Performances >> Avancé, >> Mémoire virtuelle >> Modifier Cliquer sur aucun fichier d'échange et sur définir (Il vous sera demandé de redémarrer, faites-le)
Faites le redémarrage en mode sans échec pour faire une défragmentation propre, sans être gêné par les programmes résident qui pourraient  ne pas être défragmentés. Vous pouvez constater que les fichiers non déplaçables ont disparu.
Après la défragmentation, toujours en mode sans échec, n'oubliez pas de réactiver la corbeille, la veille prolongée, la restauration système, la mémoire virtuelle.