Retour au menu  

Séance groupe II n°  20 du 14/04/2014
LibreOffice (2) Techniques de mise en page

I Introduction
Nous allons voir
comment, avec LibreOffice Writer, mettre en forme un texte grâce aux riches fonctionnalités de ce logiciel : tailles et formes de polices, gras, italique souligné, alignement du texte, alignement des données en colonnes, utilisation de la règle, des taquets de tabulation, etc...

II Mise en forme de mots, phrases, paragraphes
Commencez par vérifier que dans "Affichage", les barres d'outils "Formatage" et "Standard" sont bien cochées.
Faites aussi afficher les caractères non imprimables (espaces, fin de paragraphes, retours forcés à la ligne, tabulations).
Le principe général de modification du texte est simple :
- en ce qui concerne la police, la taille du texte, la graisse, le souligné, la couleur d'écriture, on sélectionne d'abord la partie à modifier, puis on ordonne le changement qui va s'appliquer à la partie sélectionnée ;
- en ce qui concerne le style, l'alignement, les puces et la numérotation, la décision s'applique au paragraphe entier qui contient le curseur. Mais si l'on veut l'appliquer à plusieurs paragraphes (c'est souvent le cas), alors, il faut sélectionner l'ensemble.

III Insertion de cadre

L'insertion d'un texte dans un cadre est assez simple : on sélectionne le texte, puis on fait Insertion/Cadre. On clique sur OK : le cadre s'installe avec le texte à l'intérieur. Puis on règle ses dimensions avec la souris.
On peut aussi faire un "Couper" du texte, puis "Insertion/Cadre" et "Coller" le texte à l'intérieur du cadre.

Pour y mettre un fond : clic droit sur le cadre sélectionné (avec les poignées apparentes), puis "Cadre" et enfin "Arrière-plan".
Pour le positionnement du cadre par rapport à son environnement, clic droit sur le cadre sélectionné (poignées apparentes) puis "Adaptation du texte". Essayez toutes les propositions.


IV Utilisation de la règle
Rappel :  Le retrait gauche est la distance qui sépare la marge gauche du bord gauche du paragraphe.
Le retrait droit sépare la marge droite du bord droit du paragraphe.
Le retrait première ligne est le décalage entre le bord gauche du paragraphe et le début de la première ligne.
Pour régler les marges :   "Format ==>> Page==>> Onglet Page ==>> Marges". Régler les marges, puis OK (Attention à respecter les marges minimum de l'imprimante)

Vérifiez d'abord que "Affichage/Règle" soit coché.
Les curseurs de la règle sont des petits triangles qui peuvent être déplacés à la souris
La règle porte plusieurs types d’outils :
  • le curseur retrait gauche ;
  • le curseur retrait première ligne ;
  • le curseur retrait droit ;
  • tous les taquets de tabulation (4 sortes : alignement droit, alignement gauche, centré, décimal).
Toute modification d'un curseur s'applique à l'ensemble du paragraphe contenant le point d'insertion.
Lorsque, dans un texte, paragraphe après paragraphe, on inverse les retraits, gauche, puis droit, puis gauche à nouveau, on crée une indentation.

Exercice
: Enregistrez le document "mentions obligatoires site web.odt", puis mettez-le sur votre Bureau.

Commencez par faire afficher les caractères non imprimables.
Remarquez-vous les fins de paragraphes ?
Remarquez-vous le retour forcé à la ligne ?

On peut faire un retour forcé à la ligne qui ressemble à un paragraphe, sans en avoir les propriétés. Dans ce cas-là on utilise la combinaison de touches "Majuscule + Entrée"
Positionnez le point d'insertion quelque part dans le paragraphe numéro 2 (Elle est notamment .......sur son blog). Faites glisser le curseur triangle gauche bas vers la droite jusqu'à 3. Le retrait gauche augmente.
Prenez le curseur triangle gauche haut et faites le glisser légèrement vers la droite, jusqu'à 4. Le retrait première ligne augmente.
Revenez à l'origine par la flèche Annuler.
Réglez le retrait droit par le curseur triangle droit. Mettez-le à 12.

Sélectionner un texte entier s’obtient avec la combinaison de touches Ctrl+A

V Utilisation des taquets de tabulation

Faites Fichier/Nouveau/Document texte. Vous accédez à un nouveau document vierge. Le précédent reste ouvert en mémoire. Passez de l'un à l'autre grâce aux titres présents dans la commande "Fenêtre". Le document actif est précédé d'un point.
Il existe quatre types de tabulations : alignement gauche, alignement droit, centré et décimal. Cette  dernière sert à aligner des colonnes de chiffres sur une virgule, par exemple.
Pour disposer des documents en colonne, on peut installer des taquets de tabulation. Pour ce faire, cliquez en deux endroits de la règle, par exemple à  4 et 8, le taquet alignement gauche étant activé (en forme de L, situé à l'extrême gauche de la règle).
Utilisez maintenant la touche Tab pour vous déplacer dans la page d'écriture et entrer des données. Celles-ci se disposent en tableau.
Pour enlever les taquets, cliquer sur Format/Paragraphe/Tabulations et Tout supprimer. Les tabulations redeviennent normales.

VI Utilisation d'un tableau
Pour disposer des données en colonnes, une autre solution consiste à utiliser un tableau, avec un nombre de colonnes correspondant à vos besoins.
Faites "Tableau/Insérer/Tableau"  ou bien "Insertion/Tableau". Définissez le nombre de colonnes et de lignes (vous pourrez en rajouter ultérieurement ) puis acceptez. Votre tableau se met en place.
Vous pouvez en modifier les dimensions : les emplacements des cloisons se trouvent dans la règle.
Vous pouvez dès maintenant commencer à y saisir des données et changer de cellule avec la touche Tab ou la souris.


VII Exportation en PDF
Lorsque votre document est terminé, vous pouvez l'exporter en PDF, ce qui aura pour résultat de le figer tel qu'il est, notamment pour une impression en l'état, ou pour en interdire la copie, l'impression ou la modification.
Pour cela faites "Fichier/Exporter au format pdf", puis "Exporter". Votre document s'enregistre sous le même nom mais au format pdf, qui pourra être ouvert avec Adobe Reader ou PDFXChange Viewer.
Lorsque vous faites "Exporter au format PDF", vous pouvez imposer des restrictions à votre document. Pour cela,  cliquez sur l'onglet Sécurité. Cliquez sur définir les mots de passe.
Deux types de mots de passe peuvent être utilisés :
-mots de passe d'ouverture : le document ne pourra être ouvert que par les utilisateurs possédant le mot de passe.
-mots de passe d'autorisation : là, vous pouvez autoriser ou interdire la copie, l'impression ou la modification du texte à plusieurs niveaux.