Retour au menu  

Séance groupe II n° 23 du lundi 19/05/2014
Le tableur de LibreOffice (Calc) : notions de base

I Généralités

Calc (ou Classeur selon les fenêtres à l’écran) est un tableur très performant comparable à son homologue non libre, Excel.
Un tableur est un programme informatique capable de manipuler des feuilles de calcul. À l'origine destinés au traitement automatisé des données financières, les logiciels tableurs sont maintenant utilisés pour effectuer des tâches variées, de la gestion de bases de données simples à la production de graphiques (on peut alors parler de tableur grapheur), en passant par diverses analyses statistiques
 Le fichier de travail du tableur s’appelle un classeur ; il peut contenir plusieurs feuilles de calcul
Une feuille de calcul est une table (ou grille) d'informations rangées en colonnes et lignes. L’intersection d’une ligne et d’une colonne s’appelle une cellule
Chaque cellule se caractérise par son contenu, son format et ses coordonnées
Nous allons reprendre ces différentes définitions, mais au préalable,  nous allons décrire une fenêtre contenant une feuille de calcul.

II La fenêtre principale de Calc
Observez ci-dessous la fenêtre principale de Calc.
Comme dans toutes les fenêtres Windows, on y retrouve :
-la barre de titre (1), la barre de menu (2), la barre d’état (3),
mais aussi un certain nombre d’éléments propres au tableur :
-la barre d’outils standard (4), la barre d’outils formatage (5),
-les index de colonnes et de lignes (6), les ascenseurs (7),
-le sélecteur de feuilles (8), le zoom (9), la barre de formules (10), la feuille de calcul (11).
calc
Passons en revue tous ces éléments :
1 - la barre de titre : elle indique le nom du document ouvert et le nom du logiciel utilisé
2 - la barre de menu : elle ouvre les menus rassemblant toutes les fonctions disponibles dans la fenêtre et
dans le logiciel utilisé
3 - la barre d’état : elle regroupe différentes informations concernant le contenu de la fenêtre. On y trouve le
numéro de la page en cours, le nombre total de pages du document, le style de la feuille, le calculateur
simplifié, le zoom de la fenêtre
4 - la barre d’outils standard : elle permet d’accéder rapidement aux fonctions principales de Calc
(ouverture de fichier, enregistrement, impression, couper/copier/coller, etc.…)
5 - la barre d’outils de formatage : elle permet d'accéder à des outils de mise en forme du texte comme la
taille des caractères, la police de caractères, les alignements. Comme dans Writer, il existe d’autres barres
d’outils qui permettent l’accès direct aux fonctions disponibles dans les menus. Elles regroupent les icônes
par grande famille; par exemple, une barre d’icônes de dessin, une pour le formatage, une autre pour les
images, etc.… Elles sont visibles et affichables dans le menu ‘Affichage/Barres d’outils’
6 - les index de colonnes et de lignes : ils permettent de donner à chaque cellule une identification uni-
que nommée adresse 
7 - les ascenseurs : ils permettent, lorsque la totalité du document n’est pas affichée dans la fenêtre, de se dépla-
cer dans le document
8 - le sélecteur de feuilles : le classeur peut contenir plusieurs feuilles (ici 3 nommées Feuille1, Feuille2 et
Feuille3). Le sélecteur permet de sélectionner la feuille active
9 - le sélecteur de zoom
10- la barre de formules : présente le contenu de la cellule active (texte ou formule)
11- la feuille de calcul

Le tableur Calc dispose d’un très grand nombre de fonctions qu’il est impossible de décrire ici. Après avoir étudié l’environnement du tableur, nous allons décrire les types de données existantes, puis aborder la notion de formule.
De nombreuses séances seraient  nécessaires  pour  aborder  les  formules  les  plus  utilisées,  les  fonctions
avancées,  les  graphiques,  les  bases  de  données,  les  macro-commandes,  le  langage  de  pro-
grammation, etc... 

III - Les types de données

Les  informations  stockées  dans  une  cellule  peuvent être de deux types : le type numérique  et
le type texte.

Caractères autorisés pour les nombres  : 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 + - / * ( ) , . $ % E e .Tout autre caractère provoque un format texte.

Exercice :
 Ouvrez LibreOffice Calc. Saisissez un texte, un nombre, un n° de téléphone, une date de naissance.
 Sélectionnez la cellule contenant la date de naissance. Faites Format ==>> Cellule ==>> Date
Choisissez le format de date qui vous plait. Si l'affichage vous dit ####, c'est que la colonne n'est pas assez large. Elargissez-la soit avec la souris dans l'index de colonne, soit avec Format/Colonne/Largeur.


Le type numérique
Parmi  les  informations  numériques,  il  convient  de distinguer les valeurs constantes, les valeurs cons-
tantes calculées et les valeurs variables calculées.
Exercices :
Dans la cellule A1, saisissez une valeur constante (4,28)
Dans la cellule A2, saisissez une somme de valeurs constantes (6+6). Remplacez-la par  la formule (somme) =6+6. Que constatez-vous ?

Dans la cellule A3, tapez la formule (=3*A1). Il s'agit d'une valeur variable calculée
 Modifiez la  cellule A1 : La cellule A3  se recalcule automatiquement 

Vous venez de saisir votre première formule. C’est de loin le mode le plus intéressant de la feuille de calcul.

Le type texte
Les  informations  de  type  texte  sont  plus  simples  à comprendre.  Elles  sont  généralement  utilisées  pour
les  titres  de  colonnes,  de  lignes,  pour  des  zones  de texte ou des commentaires.
De manière plus simple que pour les nombres, il est possible de concaténer des chaînes de caractères.

Exercice :
Cellule C1 : Saisir la valeur texte (Catherine)
Cellule C2 : Saisir la valeur texte (DENEUVE)
Saisir la formule dans la cellule A3 (=A1&" "&A2)

Nota : " " sert à faire un espace entre nom et prénom.
           Le &  (esperluette ou "et commercial") sert à concaténer (coller deux éléments d'une phrase)