logoamic en-tete
Retour au menu  

Séance groupe II n° 05 du 10/11/2014

Correction orthographique et grammaticale. Utilisation de Grammalecte.

I Préambule

Il est agréable de recevoir une lettre sans fautes, de lire un roman respectant les règles de grammaire ou de visiter un blog écrit en bon français et non pas en langage SMS. Même si tout le monde n'est pas un spécialiste de l'orthographe, on peut faire un effort pour écrire correctement, et aussi utiliser pour cela un outil bien pratique : le correcteur orthographique, qui ne résoudra pas tous les problèmes, mais vous aidera à en éliminer beaucoup.
Deux remarques :
-une question en style incompréhensible posée sur un blog se fait souvent "jeter" par les internautes ;
-une lettre de motivation pour demande d'emploi pleine de fautes cause un lourd handicap à son rédacteur.

1°- Vérification lexicale
Un correcteur orthographique vérifie seulement que les mots écrits existent dans son lexique, les souligne en rouge si ce n’est pas le cas (et s’efforce de faire des suggestions sur demande de l’utilisateur), et c’est tout. Cet examen se fait mot à mot, sans souci de l’ordonnancement de ceux-ci. Par exemple, si vous écrivez : « Ils été partie haut restaurent apprêt avoir mi leurre fisse oh lissé  », aucune erreur ne sera signalée en rouge, car chaque mot existe en français. Seule l'intelligence du cerveau humain peut comprendre cette phrase, après l'avoir oralisée. Le problème est au niveau de l'analyse sémantique.


2°- Analyse grammaticale

Le correcteur parcourt le texte à la recherche de motifs d’erreurs, décrits par des règles, sur des suites de mots, dont il vérifie la nature grammaticale et les liens logiques. Pour fonctionner, le logiciel a besoin d’un dictionnaire de mots dont il connaît la nature grammaticale, le genre, le nombre, la conjugaison, etc.
Le correcteur peut se tromper si :
  • une règle est erronée ;
  • une règle ne tient pas compte d’un cas particulier (les règles sont souvent basées sur des probabilités) ;
  • l’étiquetage grammatical d’un mot est incorrect ou incomplet.
Le correcteur ne voit pas certaines erreurs, car :
  • il n’y a aucune règle qui cherche à détecter celles-ci (la complexité est parfois trop grande) ;
  • certaines règles ignorent délibérément certains cas, plutôt que de prendre le risque de faire une fausse alerte ;
  • toutes les fautes ne sont pas détectables par un correcteur grammatical.
3°- Analyse sémantique
Un ordinateur ne comprend pas ce que vous écrivez. Il ne peut détecter les erreurs de sens que vous pourriez commettre. Par exemple, si vous confondez pause et pose (deux noms féminins), vous pouvez écrire une phrase grammaticalement correcte, mais absurde. Sur ce point, on ne peut pas faire grand-chose.
Il est seulement possible de corriger des expressions courantes, comme « par acquis de conscience » (erronée), parce qu’elles sont aisément identifiables.
Il est aussi envisageable de se livrer à une analyse du contexte, avec une étude des champs lexicaux employés, mais nous ne disposons pas d’un dictionnaire étiqueté pour ça (et nous n’en disposerons probablement pas avant longtemps).


II Installation d'un correcteur grammatical open source : Grammalecte

Dans sa volonté de se passer du langage Java et de s'écarter d'OpenOffice, LibreOffice vient de sortir un nouveau correcteur grammatical appelé Grammalecte, basé sur un autre langage informatique (Python). Le fonctionnement de Grammalecte est tout à fait satisfaisant, bien qu'encore imparfait, et je vous propose aujourd'hui de l'installer dans LibreOffice.
Il s'agit d'une "extension", d'une sorte de "module complémentaire" qui vient s'intégrer dans le logiciel principal et lui apporte ses fonctionnalités. C'est un peu comme si vous installiez un GPS collé par une ventouse sur votre tableau de bord, votre voiture n'en possédant pas à la construction.


1° Téléchargement et installation

Rendez-vous ici   http://www.dicollecte.org/grammalecte/telecharger.php
Téléchargez puis double-cliquez sur le fichier d'installation.
LibreOffice s'ouvre, puis affiche le gestionnaire des extensions. Acceptez l'installation de Grammalecte. Cliquez sur "Fermer" lorsqu'elle est terminée.
Dans la barre de menu de LibreOffice, vous remarquez qu'une rubrique supplémentaire appelée "Grammalecte" vient d'apparaitre. Elle contient plusieurs sous-menus dont trois sont importants :
- Formateur de texte : permet de sélectionner les corrections typographiques à apporter et de les exécuter.
- Conjugueur : très intéressant, permet de conjuguer le verbe demandé
- Dictionnaire orthographique : permet de choisir le type de dictionnaire à valider (choix "classique" recommandé).

2° Utilisation du correcteur orthographique
Le correcteur Grammalecte étant installé, repérez les deux icônes ABC situées dans la barre d'outils, l'une soulignée de vaguelettes rouges, l'autre non.


Vérification automatique
Vérifiez que la deuxième icône "Vérification automatique" est bien activée (encadrée).
Ouvrez votre texte et attendez un peu. Si des erreurs sont repérées, des vaguelettes de soulignage vont apparaitre. A ce stade, c'est un simple signalemenent, sans action recommandée.
- en rouge, elles signifient que le mot ne figure pas dans le lexique : soit il s'agit d'une orthographe fausse, soit il s'agit d'un nom propre bien orthographié, mais inconnu.
- en bleu, elles signalent soit une faute de typographie, soit une faute d'accord grammatical.

Mise en route du correcteur
Cliquez sur la première icône ou bien, frappez la touche F7. Le correcteur orthographique et grammatical se met en route et lit le texte. Si son oeil de lecture est arrivé à la fin du texte, il vous propose de recommencer au début. Acceptez.
Dans la fenêtre qui s'ouvre, assurez-vous que "Vérifier la grammaire" est bien coché.
Le correcteur écrit en rouge les mots qui lui semblent poser problème et vous fait une suggestion.
Les mots soulignés en bleu peuvent faire l'objet d'une suggestion mais ce n'est pas toujours le cas. Dans ce cas-là, la faute vous est signalée et c'est à vous de réagir.

Réactions de l'utilisateur
Lorsque l'on vous fait une suggestion qui vous convient, cliquez sur "Corriger", ou bien corrigez directement dans le texte.
Vous pouvez aussi choisir "Ignorer une fois". Le correcteur vous représentera la faute s'il la retrouve plus loin dans le texte.
Vous pouvez choisir de "Tout ignorer". Le correcteur ne vous représentera pas la faute si elle se reproduit.
S'il s'agit d'un mot local que vous serez amené à retrouver, mettez-le dans le dictionnaire et le correcteur ne vous le signalera plus comme erreur.

Utilisation de Grammalecte
Votre texte étant présent à l'écran, comptez le nombre d'erreurs soulignées en rouge puis en bleu.
Parmi les fautes soulignées en rouge, certaines sont corrigibles et vont faire l'objet d'une suggestion. D'autres n'ont pas à être modifiées.
Parmi les fautes soulignées en bleu, certaines vous demanderont une réflexion grammaticale, d'autres vont être corrigées automatiquement par le correcteur.
Ouvrez Grammalecte puis "Formateur de texte". Les corrections possibles sont cochées par défaut.
Cliquez sur "Appliquer" : Grammalecte va travailler pour vous et corriger automatiquement toutes les fautes de typographie. Vérifiez-le sur votre texte en comptant maintenant le nombre de fautes soulignées.
Il vous reste à corriger les fautes d'accord et les fautes d'orthographe en utilisant la suggestion donnée.

3° Utilisation du conjugueur
Il suffit de cliquer sur Grammalecte, puis sur Conjugueur. Tapez le verbe désiré dans la barre réservée, puis cliquez sur Conjuguer. La conjugaison du verbe apparait dans ses temps simples. Les temps composés peuvent être facilement déduits.

4°- Notion d'espace insécable : Dans certains cas, il convient d'insérer un espace insécable en écrivant. Il s'agit d'un espace appartenant aux deux caractères qui l'entourent et ne peut donc pas faire l'objet d'une coupure séparant les deux mots, par exemple en bout de ligne.
Par exemple si j'écris "360 km", il est désagréable de trouver "360" en fin de ligne et "km" isolé en début de ligne suivante. Dans ce cas-là, je fais un espace insécable en tapant Ctrl+Maj+Espace. L'espace sera marqué sur fond grisé.