logoamic en-tete

Retour au menu
 

Séance groupe II n° 18 du 30/03/2015
Traitement d'images : Photofiltre 7. Palette de retouches, filtres

I Préambule
Téléchargez l'image suivante et mettez-la sur votre Bureau : ../Images/ocean.jpg
Rappel : Lorsqu'un lien internet vous donne accès à une image, ce n'est pas Photofiltre qui l'ouvre mais votre navigateur. Vous ne pouvez pas la modifier. Il faut donc faire clic droit, puis "Enregistrer l'image sous". Vous pouvez ensuite fermer le navigateur et traiter l'image.
Ouvrez Photofiltre 7 puis l'image " ocean.jpg". Faites Image/Dupliquer. Vous allez ainsi travailler sur une copie (bonne précaution).

II La palette de retouches
A droite de la page de travail, se trouve une boite à outils appelée "Palette de retouches". Elle est elle-même composée de 3 zones :
- en haut, une zone réservée aux couleurs ;
- au centre les outils proprement dits ;
- en-dessous, les paramètres de chaque outil choisi.

1° Réglage du premier plan et de l'arrière plan
Premier-plan : Chaque outil ajoutant de la couleur (pinceau, ligne, remplissage, aérographe,  etc), utilisera par défaut celle du premier plan. Il est donc bon de pouvoir la changer. Pour cela, cliquez sur le carré du coin haut gauche. Une palette de couleurs arrive à l'écran qui vous permettra de choisir. Sortez par OK. Vous pouvez aussi cliquer directement sur les palettes situées à droite ou en-dessous du carré de premier-plan : la couleur est définie aussitôt.
Vous pouvez aussi définir la couleur de premier plan avec l'outil Pipette.
Arrière-plan : Le deuxième carré correspond à l'arrière-plan. Pour faire simple, c'est la couleur qui apparaît lorsque vous faites un "couper" d'une partie d'image sélectionnée. C'est comme lorsque vous détachez un rectangle de tapisserie : il reste derrière la couleur du mur.
Permutation : On peut facilement permuter les deux couleurs en cliquant sur la double-flèche à angle droit située à droite de la couleur de premier plan.
Réinitialisation : On peut tout remettre comme à l'origine (noir et blanc) en cliquant sur la petite icône (2 carrés) située en dessous du premier plan.

2° Les outils de la palette
Outil de sélection : C'est la flèche. Lorsqu'elle est sélectionnée, ses différents paramètres apparaissent en-dessous : rectangle, ellipse, coins arrondis etc. Essayez-les un par un.
Rappelons que pour obtenir une forme parfaite dans la catégorie (carré, cercle, triangle équilatéral etc...), il suffit de tenir appuyée la touche Majuscule (à ne pas confondre avec la touche Verrouillage des majuscules (cadenas)).
Notons aussi que pour obtenir le dessin d'une figure géométrique, il faut d'abord la tracer  avec l'outil de sélection correspondant. Puis on fait un clic droit sur la forme obtenue et l'on choisit "Contour et remplissage". Le contour vous est proposé avec la couleur de premier plan par défaut. Vous pouvez la changer. Cochez ensuite la case "Contour". L'épaisseur du trait est réglable.
Pour obtenir une forme pleine, il faut cocher "Remplir" et choisir la couleur de remplissage, ainsi que le style. Ce dernier détail est important car il permet de faire une zone hachurée.
Attention : si vous cliquez sur la case "Inverser", vous allez inverser votre sélection, c'est à dire que l'action envisagée ne s'effectuera plus sur l'objet initialement sélectionné mais sur tout le reste.
En cliquant droit sur une zone sélectionnée, vous obtenez un menu contextuel qui vous donne accès à une quantité de possibilités.

Outil calques : Lorsqu'une image est composée d'un fond et d'un ou plusieurs calques, l'image qui en résulte est la vision par transparence des calques et du fond.
On aperçoit les vignettes de chaque calque dans une colonne de Photofiltre, à gauche, à condition que Affichage/Miniature des calques/taille standard soit coché.

Vous ne pourrez pas enregistrer sous format jpeg si vous ne fusionnez pas les calques d'abord. Commencez donc par faire : Calques/Fusionner tous les calques. Vous pourrez ensuite enregistrer sous format jpg
Sinon, vous serez sous format pfi, qui conserve l'image en mode construction, avec les calques superposés et indépendants.


Outil déplacement : Il ressemble à une main. Il n'est pas actif lorsque l'image loge dans l'écran. Il ne jouera son rôle que si vous zoomez et que l'objet dépasse la définition de l'écran.

Outil pipette : La pipette sert à aller chercher une couleur sur un pixel de l'objet. Le premier-plan adopte cette couleur. Les 3 nombres définissant la couleur s'affichent (RVB, Rouge Vert Bleu). Ce tiercé peut vous permettre de garder la mémoire d'une couleur.

Baguette magique : Elle vous permet de sélectionner une zone contiguë de même valeur chromatique.
Si vous jouez sur la tolérance, les nuances proches seront intégrées, d'autant plus nombreuses que la tolérance est grande.
Si vous cochez "Couleur", les zones non contiguës seront aussi prises en compte, faisant ainsi une sélection multi-zones.

Outil ligne : Permet de tracer une ligne de la couleur de premier-plan.Vous pouvez régler son épaisseur, son style et jouer sur son opacité pour la rendre plus ou moins transparente.
Vous pouvez aussi lui ajouter une flèche à un bout ou aux deux bouts en cochant la case correspondante. Dans le cas d'une flèche unique, elle sera placée à la fin du tracé. Il convient donc de tracer dans la bonne direction.

Outil remplissage : Il sert à remplir une zone d'une couleur choisie, de premier-plan avec le clic gauche et d'arrière-plan avec le clic droit.
Seuls les pixels identiques sont impactés, mais on peut régler l'étendue grâce à la tolérance. On peut jouer aussi sur l'opacité qui laisse transparaître l'image de fond. Le remplissage s'arrêtera à un périmètre fermé ou une zone de sélection préalablement définie.
On peut aussi utiliser l'outil de sélection, et cocher la case  "Remplir" et/ou la case "Contour". Mais alors, le contour sera de couleur de premier-plan et le remplissage, de couleur d'arrière-plan (pour les distinguer).

Aérographe : Permet la peinture au pistolet. On peut régler le rayon, la pression et la dispersion. En maintenant l'action au même endroit, on obtient une peinture de plus en plus dense et unie.
L'activation de la case arc-en-ciel permet d'obtenir une variété de couleurs qui se succèdent dans le déplacement de l'outil.

Gomme : Permet de remplacer la couleur de premier-plan de l'image par la couleur de l'arrière-plan.

Pinceau et pinceau avancé : Permettent de tracer à main levée, des traits et des formes.
On peut régler la taille et la forme du pinceau, la pression (plus ou moins couvrant), le pas (plus ou moins serré) et aussi le style (arc-en-ciel, pastel, fusain).

Tampon de clonage : Permet de copier vers un point B tous les pixels de couleur d'une zone A prise comme référence. Cet outil permet de gommer des détails disgracieux, pour les remplacer par un fond plausible (poteau dans un paysage remplacé par du feuillage vert, bouton sur une joue remplacé par une couleur chair....). L'outil étant activé, il faut d'abord choisir le rayon  de l'outil., puis définir la zone de référence en appuyant sur la touche Contrôle lorsque le curseur souris est au bon endroit. Procéder ensuite par petits mouvements.
Un zoom préalable de l'image permet de travailler plus finement.

Flou : Permet de donner un effet de flou à une partie d'une image, notamment en mélangeant les couleurs sur les lignes de jonction.

Doigt mouillé : Permet de délayer les couleurs d'une zone.

Pinceau artistique : Son utilisation change le style donné à une image : Pointillisme, aquarelle, sépia....

Outil Texte : Il se trouve dans la barre d'outils en haut et son icône est un T. Il sert à écrire du texte sur l'image. Le texte est réglable par de nombreux paramètres (police, couleur, taille, effets...)


III Les filtres

 Cliquez sur le menu Filtre. A partir de là, un certain nombre de sous-menus apparaissent, que vous allez essayer à votre guise, puis les annuler à l'aide de la touche Défaire (flèche tournant à gauche, permettant de remonter dans l'historique, qui est réglable en nombre d'actions). Il existe plus de soixante-dix  filtres avec Photofiltre 7.
Par exemple, sur un paysage de lac paisible,  vous pouvez rajouter un effet d'ondulation sur l'eau. Mais n'oubliez pas qu'une photo doit avant tout être sincère et qu'il ne faut pas forcer les effets.

IV Exercice
1- Photofiltre est actif et "ocean.jpg" ouvert. Faites Fichier/Nouveau. Nous ouvrons une nouvelle image vierge pour travailler le texte
2- Dans Nouvelle Taille, indiquez une largeur de 10 cm et une hauteur de 5 cm puis OK. Vous obtenez une zone de travail rectangulaire. Attention à bien mettre les unités en centimètres. Si vous mettez des pixels, vous pouvez faire 800 x 400
3- Allez dans l'outil Texte : Ecrivez "Club info" en noir, taille 60, gras, puis OK  La taille de la police est à adapter à la définition de l'image : plus l'image comporte de pixels, plus le texte doit être gros
4- Les deux calques apparaissent dans la colonne de gauche (fond blanc + texte). Faites Calques/Fusionner avec le calque inférieur. Vous pouvez faire aussi Fusionner tous les calques. Cela va nous permettre d'appliquer le filtre dans l'étape suivante.
5- Il ne reste plus qu'un calque. Faites Filtre==>>Effet d'optique==>>Flou gaussien. Réglez le rayon à 30 px. OK . Grâce à un filtre, vous faites ainsi une sorte de halo autour du texte
6- Revenez dans l'outil texte et ne changez que la couleur : blanc au lieu de noir. OK  Le texte blanc va ainsi se superposer au texte noir pour créer un masque et ne laisser que le halo
7- Faites Calques==>>Fusionner tous les calques
8- Cliquez 3 fois sur l'icône de la correction gamma (r-) dans la barre d'outils. Cela est destiné à accentuer le halo, qui sans cela est un peu pâle. Cette action aurait aussi pu se faire après l'étape 5
9- Faites Edition==>>Copier. L'image que nous avons à l'écran s'appelle un masque. Ce masque est mis en mémoire.
10- Changez la couleur de premier plan en rose. C'est pour obtenir un halo rose, mais on peut choisir une autre couleur.
11- Activez "ocean.jpg" en allant dans Fenêtre  Le menu Fenêtre permet d'activer alternativement une ou autre image si plusieurs sont ouvertes
12- Faire Edition==>>collage spécial==>>Masque. Le masque apparait, avec un halo rose. Mettez-le en place avec la flèche souris.
13- Clic droit sur le texte ==>> Transformation paramétrée ==>> Angle -30° OK  L'angle du texte aurait pu se régler en phase 3 lors de l'écriture. Pour avoir un texte montant, on met l'angle en négatif. Pour un texte plongeant, on laisse positif.
14- Positionnez, avec la souris, votre texte transparent et son halo. Si vous voulez enregistrer en pfi pour reprise ultérieure, c'est le moment.
15- Calque ==>> Fusionner tous les calques. Pour pouvoir enregistrer en jpg
16- Enregistrer en donnant un nom.