logoamic en-tete

Retour au menu
 

Séance groupe II n° 3  du 09/11/2015
La défragmentation
I Echanges préliminaires

Liaison du PC à Internet
Un PC est relié à internet par deux voies possibles :
- la carte réseau et son port RJ-45, un câble RJ-45 (Ethernet) relié à l'un des ports Eth de la box
- une liaison Wi-fi lorsque le PC est équipé d'un émetteur récepteur Wi-fi (portable, ou bien ordinateur de bureau équipé d'une carte Wi-fi). La Wi-fi de la box doit être activée et configurée (liaison sécurisée ou non)
Lorsque la carte réseau du PC est hors service, on peut équiper celui-ci d'un dongle wi-fi sur un port USB, qui va établir la connexion.
Ouvrir le configurateur de la box
Pour entrer dans la configuration d'une Livebox, il faut entrer l'adresse IP suivante dans la barre d'adresse d'un navigateur
192.168.1.1
Il faut ensuite s'identifier (en principe ID = admin  Mot de passe = admin)
Adresse IP
Il existe deux types d'adresses IP (4 nombres de 3 chiffres séparés par un point) :
- une adresse qui dessert depuis la box chaque PC relié : elle est du type : 192.168.x.x
- une adresse unique universelle qui relie votre box au monde entier. Pour la connaitre, rendez-vous sur le site suivant :
http://www.mon-ip.com/
Vous connaitrez ainsi votre adresse IP, qui vous restera attribuée jusqu'au prochain arrêt de votre box.
Démarrage sans échec
Pour démarrer votre PC en mode sans échec, tapotez sur la touche F8 juste avant le chargement du système.
Attention : depuis Windows 8, Microsoft a désactivé cette procédure au démarrage. Pour la rétablir, voir ici :
http://www.generation-nt.com/windows-10-reactiver-acces-mode-sans-echec-f8-astuce-1917767-1.html
Supprimer les points de restauration
Clic droit sur "Ordinateur" ou "Ce PC". Puis "Propriétés". Puis Cliquer sur "Protection du système"
Sélectionner le disque Système, puis "Configurer". Cochez "Désactiver la protection du système" puis OK. Répondre "Oui" au message de confirmation.
N'oubliez pas de réactiver cette protection en cochant "Restaurer les paramètres système et les versions précédentes des fichiers"

II Préambule : Qu'est-ce que la fragmentation ?

Lorsque vous enregistrez un fichier sur le disque (celui-ci étant vide ), toutes les informations contenues dans ce fichier sont écrites à la queue leu leu. Lorsque vous enregistrez un deuxième fichier, celui-ci va se positionner à la suite du premier. Même chose pour les suivants.
Lorsqu'il intervient, l'effacement d'un ou plusieurs fichiers génère des espaces vides sur le disque.
Les fichiers à venir vont combler les "trous" à partir du début, et vont donc être éparpillés en fragments sur le disque. Cela est d'autant plus vrai que le disque dur a une grosse capacité et possède une grande quantité de fichiers.
Ainsi, lorsque le système accède à un fichier fragmenté, la tête de lecture/écriture du disque dur va devoir parcourir l'ensemble des endroits où les morceaux du fichier sont enregistrés pour pouvoir lire celui-ci, parfois aux deux extrémités du disque. Ce va-et-vient forcé induit donc un ralentissement du fonctionnement.

III Comment remédier à cette fragmentation?
Lors de l'utilisation d'un ordinateur, la copie, le déplacement et la suppression des fichiers sont inévitables. En plus, le système écrit constamment des fichiers temporaires. Empêcher la fragmentation est donc impossible. Même un ordinateur qui vient d'être installé est fragmenté à cause des fichiers temporaires qui restent en place.
En conséquence, il est  indispensable de recourir fréquemment à un outil de défragmentation, c'est-à-dire un logiciel capable de réorganiser les fichiers sur le disque dur de telle façon que les "parcelles" de fichiers soient stockées de manière contiguë afin de former des fichiers plus "compacts".
Il est ainsi recommandé d'utiliser régulièrement (une fois par semaine au mieux, une fois par mois au maximum) un utilitaire de défragmentation, qui va réorganiser les données stockées sur le disque.
Windows possède son propre outil de défragmentation. Mais nous préférerons utiliser un outil gratuit, efficace et offrant des fonctionnalités supplémentaires. Defraggler est idéal pour cela, car il possède en plus, des fonctionnalités très utiles (visionnage des fichiers fragmentés, de nombreux renseignements sur le disque dur...)

IV Quelques conseils pour la défragmentation
L'outil de défragmentation utilise des algorithmes  afin de réordonner au mieux les fichiers sur le disque. Un algorithme est un ensemble d'opérations et d'instructions prévues dans un ordre déterminé pour atteindre un objectif.
Conseils :
- fermez toutes les applications ouvertes avant de commencer ;
- ne lancez pas de tâche pendant la défragmentation ;
- un disque dur presque plein empêche une défragmentation correcte ;
- si la défragmentation n'est pas fréquente, elle peut être très longue.
- si vous n'avez pas le temps de la terminer, vous pouvez l'arrêter pour la reprendre plus tard. Ce qui est fait, est fait.
Pour les perfectionnistes : Avant la défragmentation, vous pouvez désactiver les points de restauration, car ils sont souvent très fragmentés. Ils seront détruits. Attention : n'oubliez pas de les réactiver après et d'en créer un nouveau.
Dans l'idéal, faites une défragmentation en mode "sans échec". Pour redémarrer l'ordinateur en mode sans échec, il suffit d'appuyer sur la touche F8 juste après l'écran d'autotest appelé aussi POST (POST = Power On Self Test : comptage de la mémoire vive et détection des disques) et juste avant le message Démarrage de Windows.

V Installation d'un outil de défragmentation : Defraggler

Pour télécharger ce logiciel, rendez-vous ici :
https://www.piriform.com/defraggler
Cliquez sur le bouton vert "Free download", puis encore "Free download". Cliquez sur le lien "Piriform.com"
Puis "Enregistrer le fichier" dfsetup219.exe
Allez voir dans le lieu de vos téléchargements. Vous y trouvez un fichier exécutable "dfsetup219.exe".  Double-cliquez  dessus pour lancer l'installation.
Exécuter ==>> Choisissez "Français", puis Suivant.
Dans "Options d'installation", ne laissez coché que "Ajouter un raccourci sur le Bureau", puis Installer.
Décochez "Voir les notes de version" et cliquez sur Fermer.  Defraggler se lance.

VI Utilisation de Defraggler
1° Différentes fonctions : Action

Defraggler étant ouvert, nous examinons sa page d'accueil : de haut en bas, une barre de titre, une barre de menus déroulants (Action, Paramètres, Aide), les partitions du ou des disques et une fenêtre d'état (de statut) à 6 onglets.
Je sélectionne mon disque système (C: dans la plupart des cas). Dans le menu Action, en haut, je clique sur "Analyser". Un scan du disque s'exécute et le résultat vous est donné sous l'onglet "Disque C:"
On vous donne un résumé de  la santé du disque, le nombre de fichiers fragmentés, le nombre de fragments et le pourcentage fragmenté. Si votre disque est à plus de 5 % de fragmentation, cliquez sur Action ==>> Défragmenter
Le deuxième onglet vous donne la liste des fichiers fragmentés. On peut alors faire défragmenter les fichiers un par un.
Le troisième onglet permet une recherche des fichiers fragmentés, notamment par taille ou bien contenant tel ou tel mot.
Le quatrième onglet montre une légende des couleurs utilisées dans le disque.
Le cinquième onglet vous donne en détails la santé du disque.
Le sixième onglet vous rappelle les statistiques de vos défragmentations.

Défragmentation
Le disque C: étant sélectionné, cliquez sur le menu Action, puis Défragmenter. Une analyse s'exécute d'abord, puis une défragmentation démarre. Dans la fenêtre d'état, on peut voir défiler les fichiers traités, le pourcentage restant et le nombre de fichiers fragmentés restants. Lorsque l'opération est terminée, cela vous est indiqué dans la fenêtre d'état. La santé du disque vous est précisée.

Défragmentation rapide
Dans Paramètres ==>>Options ==>> Défragmentation rapide, vous pouvez choisir vos critères de défragmentation rapide. Sortez par OK. Ensuite dans Action, cliquez sur Défragmenter rapidement. La défragmentation se poursuit, selon les critères que vous avez choisis, plus rapide que la défrag complète mais moins poussée.

Défragmenter un dossier ou un fichier
Vous pouvez faire défragmenter fichiers ou dossiers séparés mais il vaut mieux utiliser la fonction incluse dans la liste des fichiers fragmentés (voir précédemment).

Fonctions avancées (Advanced)
Chercher les erreurs du disque : recherche les secteurs du disque où écriture et lecture se font mal.
Compacter l'espace libre : Ramène les fichiers excentrés vers le début du disque.
Compacter l'espace libre (Permettre la fragmentation) : Même travail que précédemment, mais le résultat est plus compact bien que légèrement fragmenté.

2° Paramètres

Options : Onglet Général : Vous y trouvez notamment la langue et les partitions à inclure ou exclure.
Options : Défragmentation : Dans cet onglet, vous pouvez notamment faire déplacer les gros fichiers en fin de disque ou choisir les formats des fichiers à déplacer.
Options : Défragmentation rapide : Vous pouvez opter pour les règles par défaut ou les règles personnalisées
Options : Exclure : Comme son nom l'indique, permet de retirer certains fichiers du traitement.
Options : Avancé : Utiliser des paramètres de défragmentation personnalisés : Définir : Je vous conseille de cocher les deux cases (Exclure les points de restauration et le fichier d'hibernation)

Vous pouvez aussi planifier  une défragmentation tel ou tel jour, faire fermer l'ordinateur automatiquement après l'opération etc...
On peut choisir de défragmenter systématiquement au démarrage de Windows (Paramètres >> Défragmentation au démarrage). Mais cela empêche ou ralentit l'utilisation du PC lorsque l'on a des choses à faire. Je ne l'utilise pas.

3° Santé du disque

Dans la fenêtre de l'onglet "Disque C:" de Defraggler, vous remarquez un bouton "Tester le disque". Un clic dessus vous permettra de connaitre les performances de votre disque dur en vitesse de lecture aléatoire.
Dans la fenêtre de l'onglet "Santé" vous aurez accès à des informations extrêmement précieuses sur le disque dur, notamment sa température actuelle, le nombre d'erreurs en lecture/écriture et le nombre de mauvais secteurs. Un disque ayant trop de mauvais secteurs doit nous alerter : il peut nous lâcher à tout moment et nous faire perdre de précieux documents. Il faut le changer à plus ou moins court terme.
On connait aussi le temps mis par le disque pour arriver à sa vitesse de rotation, en millisecondes (Spinup time)
On apprend  le nombre d'heures de fonctionnement de notre disque dur (PowerOn hours) et le nombre de départs/arrêts depuis neuf.