logoamic en-tete

Retour au menu
 

Séance groupe II n° 11 du 14/03/2016
Construction d'un prospectus destiné à un imprimeur pour tirage.
I Echanges préliminaires
Sont évoqués :
- les problèmes d'appels indésirables au téléphone. Maints exemples sont donnés. La liste Pacitel disparait au profit de la liste Oppose Tel à laquelle on pourra s'inscrire à partir du 1er juin 2016
- lorsque vous utilisez votre messagerie sur un ordinateur qui n'est pas le vôtre, pensez bien :
-à vous déconnecter en sortant ;
-à régler le navigateur internet que vous utilisez, afin qu'il n'enregistre ni l'historique ni les mots de passe.

II Le prospectus : principes généraux
Le prospectus, ou "flyer" est encore aujourd’hui l’un des moyens de communication les plus rentables. Plusieurs raisons l’expliquent. Tout d’abord c’est un support de communication local. C’est à dire qu’il concerne une population de proximité, ciblée, propice à répondre favorablement aux annonces délivrées par le flyer. Ensuite, il possède ce que le numérique n’a pas, la matérialité. Le contact avec l’objet physique, sa présence concrète dans les mains, dans un sac, sur une étagère apportent une durée de vie plus grande au flyer. De ce fait, on lui accorde un impact plus important sur les esprits et dans les mémoires. Enfin, les aspects "design" du flyer lui permettent une grande panoplie de créativité, ce qui en accroît l’impact potentiel sur le public.
Un prospectus est un "Imprimé sans adresse", souvent distribué dans les boîtes à lettres, sur les pare-brises ou de la main à la main. Un nombre non négligeable de personnes refusent cette publicité non adressée. (Stop-pub).
Il peut se construire avec LibreOffice (Writer ou Draw), OpenOffice, et aussi avec Microsoft Office, qui propose des modèles de prospectus dans ses versions à partir de 2007.
Pour élaborer un flyer,  il est bon de suivre quelques règles essentielles. En voici 10 qui devraient vous permettre de concevoir des flyers persuasifs.

1. La méthode AIDA
La confection d’un flyer ne déroge pas aux principes fondamentaux de la publicité et du marketing. C’est pourquoi la méthode AIDA est un guide précieux pour penser chaque étape du processus de création. Le flyer doit dans sa structure attirer l’Attention, susciter l’Intérêt, provoquer le Désir, pousser à l’Action.

2. Soigner l’accroche
Le but du flyer, ce qu’il propose, ce qu’il vend ou offre, ce qu’il présente, doivent tenir dans une expression qui associe concision et clarté. Le message doit être simple, court, précis. Le but est de rapidement capter l’attention du lecteur et de lui donner envie d’en savoir plus. N’hésitez pas à utiliser des mots ou expressions vitrines.

3. Axer sur le design
Un flyer pour être efficace doit attirer l’attention au premier coup d’œil. En communication, le fond n’existe pas sans la forme. Là encore, les images fortes, les couleurs voyantes auront l’avantage. L’important c’est d’être vu, afin que le lecteur ait envie de lire ce que vous avez à présenter. Bien sûr, une harmonie entre le graphisme et le slogan sera un plus nécessaire afin d’augmenter l’impact initial et posséder une meilleure cohérence.

4. Informations claires et précises
L’espace sur un flyer est une contrainte productive. Les informations que vous voudrez faire figurer doivent être sélectionnées, hiérarchisées, organisées. Jouez sur les couleurs, les polices sans en abuser et mettez en avant les informations les plus percutantes. Gardez un message en tête et un objectif. Vos informations doivent comporter l’essentiel sans oublier pour autant une place pour les mentions légales.

5. Texte court, phrases chocs
Préférez des phrases courtes à de longs discours. Optez pour un style dynamique, ouvert. N’hésitez pas à organiser vos informations par blocs : offre, coordonnées, témoignages… L’aspect synthétique de votre présentation doit lui donner force et puissance. Ne multipliez pas les slogans mais donnez à chacune de vos phrases une énergie et une consistance propres.

6. Le bon format
Le choix du format intègre la capacité du flyer à s’adapter à la fois à son public et aux événements. Le standard du flyer est le A5. Pratique, d’un rapport entre surface imprimable et coût de production optimal, il s’intègre très facilement dans toute communication imprimable. Seul le grammage doit être travaillé pour  renforcer sa résistance et sa durée de vie.

7. Adapter le flyer aux circonstances
En fonction de votre offre, de votre secteur d’activité, de l’événement auquel vous participez, il peut être profitable d’accorder le fond et la forme à votre flyer. Format, design, forme, contenu, les choix sont variés.

8. Utiliser toute la surface imprimable
Par souci économique ou juste par convention, il est fréquent qu’un flyer ne soit imprimé que sur son recto et laisse un verso vierge. Cependant, penser son flyer de façon complète en attribuant à chaque surface une fonction spécifique, un espace stratégique, permet une meilleure organisation des informations et une hiérarchisation bénéfique. Une face peut servir de couverture, jouer sur l’accroche, tandis qu’une autre pourra développer le sujet et contenir les informations pratiques, les contacts etc.

9. La règle des 3
La règle des 3 est un principe graphique que l’on peut également étendre au domaine de la mise en page et de la calligraphie. Un design ne doit pas contenir plus de trois couleurs sinon quoi il risque de donner une impression brouillon, de perturber la perception. Les deux couleurs noire et blanche d’une police ou d’un fond n’entrent pas en ligne de compte. Des dégradés d’une couleur peuvent cependant être d’un bel effet et permettre des variations agréables à l’œil. Cette règle des trois s’applique également au choix des polices pour lesquelles il est important de choisir des styles lisibles sans multiplier les formats et les effets à outrance. Le principe d’unité demeure primordial.

10. La carte de l’originalité
L’impression est un secteur en constante évolution. La progression rapide du numérique et sa prépondérance dans certains domaines poussent l’impression à se renouveler et à proposer des solutions spécifiques et adaptées (exemple : impression 3D)

III Réalisation d'un prospectus avec LibreOffice Draw
Une image : Préparez votre image (recadrage, redimensionnement) avec Photofiltre 7. Comme votre document de base est un format A5 (14,8 cm de large sur 21 cm de hauteur), une image en 400 pixels /large sur 300 pixels /haut sera suffisante. Bien sûr vous pouvez faire plus ou moins selon votre volonté. Enregistrez l'image et mettez-la sur le Bureau.

Recherchez une police sur internet (ce n'est pas obligatoire, vous pouvez vous contenter d'une police existante)
Par exemple, vous pouvez aller sur le site "dafont"   http://www.dafont.com/fr/new.php?page=1
Téléchargez une police qui vous plait. Veillez à ce qu'elle soit gratuite pour un usage personnel.
J'ai choisi "Chopin Script" pour l'exemple proposé.
Lorsqu'elle est téléchargée, décompressez-la si elle est en format zip (double clic dessus, puis Extraire tous les fichiers)
Ensuite, recherchez le dossier Font dans votre système et faites glisser le fichier de votre police dans ce dossier.
Votre police devient utilisable. Vous pouvez vous en servir pour votre titre-clé.

Un Fontwork
Ouvrez LibreOffice Draw. Dans Format ==> Page, choisissez Format : A5, qui correspond à la moitié d'un format A4.
Dans Affichage ==> Barres d'outils, cochez Fontwork. Vous allez pouvoir utiliser ces titres-fantaisie, soit pour votre titre principal, soit pour un titre secondaire.
Cliquez sur "Galerie Fontwork" dans la barre d'outils qui doit être affichée. Choisissez un style qui vous plaît et double-cliquez dessus. Le titre fantaisie apparaît dans votre page. Double-cliquez dessus : le mot "Fontwork" apparait : sélectionnez-le et supprimez-le. Ecrivez votre titre perso (pas trop long). Cliquez à l'extérieur. Votre titre s'inscrit avec le style désiré. Mettez-le en place et redimensionnez-le avec les poignées de coin.

Le texte informatif
Avec une police de caractère courante de votre PC, écrivez toutes les informations utiles : lieu, date, tarifs, mentions légales, renseignements indispensables. Vous pouvez changer les tailles et la forme (gras, italique, souligné).
Faites jouer votre imagination.
Enregistrez sous odg et exportez au format pdf.

Mise de deux documents A5 sur une page A4
Pour tirer sur imprimante ou donner à un imprimeur, il peut être intéressant de produire votre flyer en double sur une page A4 (voir exemple donné). Pour cela, dans LibreOffice Draw :
- faites un Ctrl+A pour tout sélectionner ;
- faites un Ctrl+C pour tout copier ;
- Fichier ==> Nouveau ==> Dessin ;
- Format ==>Page : A4 ; Paysage ; OK
- Ctrl+V pour coller le premier flyer ; Ctrl+V pour coller le deuxième flyer ;
- Avec la croix fléchée, tirez le deuxième flyer (qui s'est mis sur le premier) vers la droite. Positionnez
- Enregistrez le document ;
- Fichier ==> Exporter au format pdf.
Votre document est prêt à être utilisé par un imprimeur ou être tiré sur votre imprimante.